top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurLes Feuilles Sauvages

DANS LA JOIE COMME LA TRISTESSE

Voilà un côté de la fleur dont on parle peu mais qui est tout aussi important que les mariages : le deuil.

Vaste domaine où beaucoup de fleuristes en profitent grandement pour écouler leurs vieilles fleurs de piètre qualité sous prétexte que « c’est pour aller au cimetière ». Alors ok, « not all fleuristes » hein , je sais bien que beaucoup de fleuristes ont une conscience professionnelle et mettent de jolies fleurs fraîches dans les compositions de deuil et que cette façon de faire est un peu de l’ancienne école mais bon, il m’arrive encore de voir des aberrations quand je vais livrer des fleurs pour des enterrements. Des fleurs ouvertes à leur maximum pour un rendu « waouh », oui, des fleurs au ¾ fanées, c’est non ! Bref, on voit de tout dans les compositions pour les obsèques.


Cela étant dit, je trouve les fleurs pour le deuil bien sous-cotées. Le style de la plupart des compositions est … soyons honnêtes 2 secondes, sacrément RINGARD ! Pourtant, ce sont des pièces florales sur lesquelles tout est possible, là où on peut être créatif et s’en donner à cœur joie sans passer par la case Lys blanc, Gerbera et Gypsophile. Bien souvent, le budget alloué aux compositions de deuil est bien supérieur à une commande « classique » et c’est l’occasion parfaite pour s’amuser, développer sa créativité, oser des fleurs différentes.


Et pourtant, le trio infernal est toujours là dans les compositions ! (Oui, pour moi, les Lys, les Gerbera et le Gypsophile ensemble forment le trio des enfers !). Peut-être parce qu’ils représentent à mes yeux un temps un peu révolu de la fleuristerie (quoi que pas si révolu que ça finalement …). Bref, mon regard sur les fleurs de deuil est donc le suivant : pourquoi est-il encore trop rare, en 2023, de pouvoir célébrer la vie passée avec goût, créativité et originalité ? Pourquoi tout rendre triste, même dans les fleurs ? Ne pourrait-on pas dépoussiérer un peu le monde des obsèques avec nos fleurs champêtres, nos fleurs qui dansent et apporter un peu plus de douceur dans ces moments déjà suffisamment difficiles ? Je pose ça là, et j’en retourne à mes fleurs qui vivent, qui bougent, qui tournent et faire ce que je fais de mieux : célébrer vos vies, passées ou à venir, avec mes compositions.




16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page